Toutes les ressources Collège Saint-Jérôme de Dole 81 résultats (22ms)

Lettres patentes de Charles-Quint réglementant la perception des dîmes d'Arc-Senans, en faveur du collège Saint-Jérôme (1551). Arrêt du parlement rendu en faveur de Jean de Poupet, chevalier, sieur de la Chaux, et du collège Saint-Jérôme, contre Antoine Lucquet, de Senans (1552). Exécution de cet arrêt. Assignations, mandements, enquêtes en faveur du collège Saint-Jérôme, contre le curé d'Arc et Senans, qui demandait sa portion congrue (1686). Requêtes, reconnaissances, consultations d'avocats, transaction faite entre les Bénédictins du collège Saint-Jérôme et le sieur Noirot, curé de Senans, au sujet des dîmes de ce lieu (1718). Promesse par les religieux du collège Saint-Jérôme, de payer au curé d'Arc et Senans, la somme de 60 francs, comme supplément de sa portion congrue (1723). Grosse du testament de Jean-Baptiste Noirot, vicaire, prêtre, curé de Senans, par lequel il lègue à la confrérie du Saint-Esprit, érigée en l'église de Senans, la somme de 3,726 livres (1744). Sommation faite par les Bénédictins du collège Saint-Jérôme, au sieur Jean-Baptiste Courbet, curé d'Arc-et-Senans, d'exécuter le testament de son prédécesseur (1744). Assignations, mandements, mémoires et sentence du bailli de Quingey, en faveur des Bénédictins du collège Saint-Jérôme, dans leur procès contre les habitants d'Arc et Senans, au sujet de la circonférence des gerbes de blé qui se payent en dîmes (1759). Quittance de la somme de 71 livres comme supplément de portion congrue délivrée par le curé d'Arc-et-Senans, aux Bénédictins du collège Saint-Jérôme (1759).

D98 , 1551-1759  
Contexte :
Collège Saint-Jérôme de Dole

Permission accordée par le seigneur abbé de Cluny, Jacques d'Amboise, à Antoine de Roche, de bâtir le collège Saint-Jérôme à Dole. Difficultés survenues entre les bénédictins du collège Saint-Jérôme et les sieurs Anatoile Duchamp et de Toytot, au sujet de murs et de terrains mitoyens. Plans des bâtiments composant le collège Saint-Jérôme de Dole. Dessins d'ornements pour l'église du Collège Saint-Jérôme de Dole.

D79 , 1496-1741  
Contexte :
Collège Saint-Jérôme de Dole

Assignations, requêtes, mémoires dans les procès soutenus par les Bénédictins du collège Saint-Jérôme: contre les habitants de Souvans et de Nevy-lez-Dôle, au sujet du recouvrement des dîmes; contre les chanoines du chapitre de Besançon, au sujet de la dîme de la cure de Chamblay; contre Guillaume Boursier, boulanger à Salins, pour avoir payement d'une livraison de blé; contre le sieur Duchet, boulanger à Salins pour le même sujet.

D145 , 1548-1787  
Contexte :
Collège Saint-Jérôme de Dole

Recueil des différentes pièces concernant le collège Saint-Jérôme de Dole, portant pour titre: " Statuta collegii sancti Hieronymi ordinis Cluniacensis erecti et fundati Dole per reverendum patrem et bone memorie virum dominum Anthonium de Ruppe, Cluniacensem et de Chariate supra Ligerim, priorem majorem. Approbata per reverendos patres dominos difinitores capituli generalis ejusdem oridis Cluniacensis anno domini millesimo quingentesimo vigesimo octavo, die quarta mensis maii: et sedis apostolice authorirtate confirmata, anno domini millesimo quingentesimo vigesimo octavo pridie idus martii. Deinde publicata in dicto collegio per reverendum patrem dominum vicolaum Delery, priorem claustratem Cluniacensis monasterii, sacre theologie doctorem parisiensem, priorem sancti Romani et Montis Amberti ejusdem ordinis. Anno domini millesimo quingentesimo tricesimo secundo die decina octava mensis maii. Et cathalogus eorum qui ab hujus collegii cunabulis et primena institutione secundum presentationum jura in eo educati et in bonis juris canonici litteris edocti fuerunt." Outre les statuts du collège et les différentes approbations dont ils ont été l'objet, on trouve un chapitre rédigé par le sieur Adrien de Charry, nivernais, religieux de Cluny et intitulé : Nomina eorum qui in numeris scolasticibus collegii prædicti sunt ascripti; comprenant les noms de tous les élèves depuis la fondation dudit collège (1495) jusqu'en 1537 et à la suite de chaque nom, la mention des emplois et dignités dont a été revêtu l'écolier après son départ du collège Saint-Jérôme. Voici la liste de ces élèves: Pierre Gamand, de Poligny, plus tard, prieur de Port-sur-Saône; Humbert de Moulins, prieur de Macon et ensuite de Froidefontaine; Antoine de Mypont, sacristain et prieur de Saint-Benigne de Dijon; Pierre de Langres; Girard de Harancourt, prieur de Saint-Albain, à Bâle, et plus tard, abbé de Gigny; Jean de Cels, prieur de Saint-Landelin de Vitry; Jean Gerland, réfecturier du prieuré de .....; Albert de la Madeleine, abbé de Saint-Rigaud au diocèse de Besançon; Pierre de Fontenays, prieur de Sainte-Madeleine près Paris, et ensuite aumônier de Louis XII, roi de France; Amorat de Hopp, prieur de Saint-Morand; Jean Melanne, licencié de l'université d'Orléans, et aumônier de la Charité; Pierre Seymert, licencié de l'université d'Orléans, sacristain de Cherlieu; Rodolphe Hoclin, prieur de Saint-Udrich dans la forêt Noire; Guy Motin, licencié de l'université de Dole, infirmier de la Charité; Jean de Harancourt; Antoine Pelissonnier, cellérier du monastère de Longeville; Hugues de Champs-d'hivers, abbé de Saint-Calais; Adrien de Charry, recteur ou principal du collège de Dole; don Jean Moine, archidiacre de Cluny, prieur de Villers; Antoine de Mirebel; Thomas Bourse; Antoine Hubelet, docteur de l'université de Valence; François Marmet; Bernard d'Arestel; Jean d'Agneaul, prieur de Salins; Jacques Colhassoy, licencié de l'université d'Orléans, prieur de Saint........; Claude de Champrond, prieur de Tournus, et cellérier de Cherlieu; Jean Legong; Jean Le Voyer, camérier de l'abbaye de Saint-Rigaud; Philibert du Chastel, chantre de Saint-Léonard de l'ordre de Saint-Benoît; Jodoque Syron; Pierre Gaussan; Louis de Bussy; Guillaume du May, bachelier de l'université de Dole, prévôt de l'abbaye de Luxeuil; Joachin de Coigny, prieur de .......; Eustache André; Gilles Motin; Etienne Fournier, prieur de Montreux-les- Etrabonne; Pierre.Du.Cerceau, prieur et Aumônier de Trévoux; Claude des Fourniers, chantre de Cherlieu; Jean de l'Etoile, aumônier de Saint-Seine; Pierre Cécile, Prieur de Phalpac; Louis de Ganay, grand prieur du monastère d'Ainay, au diocèse de Lyon; Benoît de Pont, sacristain de Vaux sous Poligny; Jean Melat, infirmier à Cluny; Gylarne le Moyne, bachelier de l'université de Dole, sous prieur de Cherlieu; Pierre Fournier; Jean Chaumard, professeur d'institut Justinien au collège de Dole; Jean des Forêts, religieux de la Charité; Jean Moine, neveu de l'archidiacre de Cluny; Pierre d'Andelot; Claude Boisset; Jacques Bussière; Mathias de Croch; Claude de Baume; Jean Bezen, chantre de Bormay; Etienne d'Asnières; Philibert Poissenot, religieux de Saint-Vivant de Vergy; Philibert Gay, religieux à Cluny; Jean Cadrelan, religieux de Saint-Bénigne de Dijon; Jacques Mellier, religieux du monastère de Cherlieu; Hélain Lamoignon, religieux de la Charité; Pons de Saligny, religieux à Cluny; Gérard Boyer, religieux de Cherlieu, prieur de Saint-Thibaut au duché de Bourgogne; Philibert de Longeville, religieux de la Charité, puis official et vicaire de la Chaise-Dieu; Adrien de Chaussin, religieux à Baume et refecturier de ce monastère; François d'Igny, infirmier du monastère de Saint-Claude; Aymonet Marchand, religieux à Cluny, puis grand prieur du monastère de Saint-Vincent à Besançon; Jacques Rimorien, religieux de Savigny; Jacques Mangeroz, licencié de l'université de Bourges, grand prieur de l'abbaye de Luxeuil; Jean Salignac, bachelier de l'université de Toulouse; Jean Grangier, sacristain de Jouhe; André Georges, religieux de Cherlieu; Philibert Bonetain, religieux de Cluny; Pierre de Poligny, religieux de Saint-Pierre de Gigny. A la suite de cette liste se trouve une relation écrite par le père Poissenot de tout ce qui s'est passé de remarquable au collège Saint-Jérôme pendant son principalat. Il raconte la visite faite par Christophe Coquille, docteur en théologie (sacre pagine doctor), au collège Saint-Jérôme le 30 septembre 1537. Il rapporte aussi l'article concernant l'augmentation de pitance accordée aux maîtres et écoliers du collège Saint-Jérôme par ledit Christophe Coquille. Il donne les détails de la mort du principal du collège, Adrien de Charry (6 septembre 1538) et rapporte le texte entier de l'épitaphe en vers latin du sieur de Charry, laquelle commence ainsi: Ne properes gressus; paulisper siste viator, Et lege quid modicâ hâc contumletur humo. Cette épitaphe n'a pas moins de 45 vers, et le défunt y est comparé à Pylade, Paul Emile, Varron, Platon, Mucius Scævola. Il raconte une visite de l'année 1539 et donne le texte d'un discours à cette occasion par Philibert Longeville; puis une seconde visite du 21 octobre 1553 et la mort du père Philibert Poissenot arrivé à la veille des ides d'âout 1556 avec les épitaphes composées lors de sa mort; Liste des boursiers reçus au collège de Dole de 1562 à 1606: (Dans cette liste figurent: Hugues Thiébaut, religieux de Luxeuil; Henry de Blye, religieux de Saint-Claude; Gilbert Tyrol, religieux de Luxeuil ; Jacques de Verny, prieur de......; Moyses Aulmonier, religieux de Charlieu; Jean Chernier, religieux de.....Philibert Regnier, religieux de Cluny; Jean Moisson, religieux de Cluny; Anatoile Chevalier, religieux du prieuré de Vaux sous Poligny; Pierre Sorge, religieux du monastère de Haute-Pierre). Copie de la lettre du transport du droit de présentation des boursiers par messieurs de Roche, au profit du grand prieur de Cluny; Lettres constatant le droit du prieur de Saint-Pierre de Colombier au diocèse de Bâle, de nommer un élève boursier de l'ordre de Cluny au collège Saint-Jérôme de Dole (1565). Lettres de doctorat de Philibert Poissenot (1539).

D75 , 1528-1606  
Contexte :
Collège Saint-Jérôme de Dole

Traité entre les habitants d'Aiglepierre et les décimateurs de Montigny-les-Arsures, Vauxelles, relativement à la dîme prétendue par ces derniers sur une vigne située audit Aiglepierre, appartenant à la confrérie du Saint-Esprit, érigée en l'église de ce lieu. Assignations, mémoires, quittances dans le procès élevé entre le collège Saint-Jérôme et le curé de Montigny qui réclame un supplément de portion congrue. Cession faite par le collège Saint-Jérôme au prieuré de Château-sur-Salins, des revenus de Montigny moyennant une redevance annuelle de 5 muids de vin et de cent livres d'argent. Taxe des dîmes de vin de Vadans et de Montmalin au profit du collège Saint-Jérôme. Déclaration des revenus de Vadans.

D112 , 1686-1770  
Contexte :
Collège Saint-Jérôme de Dole

Accensement de plusieurs héritages situés au territoire d'Arc en Vauchois, par Guy d'Usier, prieur de Château-sur-Salins, au profit d'Estevenin Pillard et de son fils Girard, hommes mainmortables du prieuré de Château-sur-Salins, Guillaume, de Pretin, et Chappuis, de Marnoz, notaires (1423). Tramsumpt de ces lettres d'accensement fait par les notaires petit et Richard, de Salins (1460). Accensement fait par Pierre Govin, prieur et principal du collège Saint-Jérôme de Dole, à Jean Millot, d'une pièce de terre situé audit lieu (1516). Vente par Monat Pillard d'Arc, à ses frères et soeurs, de sa portion d'héritage (1524). Vente faite par Jean Pillard d'Arc, à Richard Durlez, dudit lieu, d'un journal de terre, séant au territoire d'Arc et Senans (1529). Déclarations de la mainmorte sur la famille Pillard d'Arc et Senans (1423-1554). Requête adressée à la cour par le collège Saint-Jérôme, afin d'établir qu'une portion du meix Monnot est censable envers le collège (1566). Vente faite par le principal du collège Saint-Jérôme, à Christophe Pillard d'Arc, de meix et maisons situés audit Arc (1581). Requêtes, mandements et exploits, pour les révérends Bénédictins du collège Saint-Jérôme, contre Jean Renard de Crissey, au sujet d'une cens sis à Arc (1660-1661). Accensement perpétuel de deux pièces de terre sises à Arc, par les Bénédictins du collège Saint-Jérôme, à Jean-Claude Roubey d'Arc (1781).

D97 , 1423-1781  
Contexte :
Collège Saint-Jérôme de Dole