Table de classement à l'usage des diamantaires, 1928. Notes sur une expérience d'épuration, 1969, 1975. Correspondance avec l'A.O.I.P (Association des ouvriers en instruments de précision) au sujet des analyses sur les déchets et poussières dégagées par la taille du diamant, 1969-1971.

  • Cote :

    29J180

  • Date :

    1928-1975

  • Présentation détaillée :

    Depuis toujours, les tarifs de main-d'œuvre des diamants sont établis d'après le nombre de pierres contenues dans 4 carats. Il faut donc, à chaque fois que l'on veut établir le prix de façon d'une partie des pierres, calculer combien il faudrait de pierres de même grosseur pour peser 4 carats. C'est un travail long et fastidieux, et les possibilités d'erreurs ne sont pas exclues. C'est pour cela que les Syndicats ouvriers diamantaires français, dont le siège était à Saint-Claude, rue de la Poyat, établirent une table de classement.

  • Communicabilité :

    Communicable