/medias/customer_2/Images/H/1H/1H/FRAD039_1H103_01_jpg_/0_0.jpg
Accéder au visualiseur des médias : 1 média

Abbaye de Baume-les Messieurs et prieurés en dépendant

  • Cote :

    1H

  • Présentation détaillée :

    Présentation sommaire du contenu et de la structure du fonds

    Le "fonds" de l'abbaye de Baume-les-Messieurs regroupe les papiers de l'abbaye et du chapitre séculier qui lui succéda à compter de 1759 d'une part, et les fonds de prieurés qui ont dépendu de l'abbaye (où se mêlent les papiers de l'abbaye relatifs à ces prieurés) jusqu'à la Révolution. Pour chaque établissement, aux documents relatifs à l'administration générale temporelle et spirituelle succèdent les "titres locaux", actes de gestion particulier circonscrits à une localité précise ; ces localités sont désormais situées dans le Jura, le Doubs, la Haute-Saône, la Saone-et-Loire et l'Ain. Il demeure que cette partition est souvent fallacieuse ; dan sles titres locaux peuvent se trouver des titres temporels généraux et vice-versa, ou des dossiers d'affaires ont pu être démembrés ou non rassemblés, les pièces réparties abusivement entre les sections générale et locale selon leur contenu. Enfin, on attire l'attention des chercheurs su rle caractère succinct de la description des dossiers et leur caractère quelque peu trompeur. En réalité, une reprise du classement s'imposerait en dépit du caractère apparemment clair et définitif de l'inventaire.

    • Fonds propre de l'abbaye puis du chapitre.- Inventaires des archives, 1422-1766 ; bulles pontificales, 1078-1505 ; privilèges, 1083-1269 ; fondations, 1252-1701 ; chapitres, statuts, sécularisation, 1300-1770 ; abbés et religieux, personnel, 1545-XVIIIe ; bâtiments et mobilier, 1654-1747 ; offices claustraux, 1447-1776 ; terriers, 1486-1746 ; manuels, 1620-1739 ; rentes, 1439-1767 ; comptes, 1653-1790 ; bois, 1486-1780 ; titres locaux, XVIe-XVIIIe s.

     

    • Papiers des prieurés dépendant de Baume-les-Messieurs (XIe-XVIIIe s.) ou relatifs à ceux-ci.- Trinité de Bonnevent (1469-1782), Saint-Nicet de Cesancey (1682-1783), Saint-Nicolas de Charnet (1409), Saint-Pierre de Jouhe (1363-1790), Notre-Dame de Mont-Roland (1384-1790), Saint-Pierre de Moutherot-les-Étrabonne (1440-1791), Notre-Dame de Jussa-Mouthier à Besançon (1539), Saint-Désiré de Lons-le-Saunier (1300-1790), Saint-Oyend de Mouthier-en--Bresse (1486-1788), Saint-Étienne de Pontarlier (1397-1768), Saint-Aldegrin (1284-1779), Saint-Germain-lès-Arlay (1610-1746), Saint-Lothain (1604-1772), Notre-Dame du Sauvement (1442-1784), Saint-Vivant de Savigny-en-Revermont (1409-1783), Saint-Pierre de Scey-en-Varais (1506-1785), Saint-Pierre de Sermesse (1611-1789).

     

    Localités concernées par les actes, tout établissement confondu.- Amange, Arbois, Archelange, Arlay, Audelange, Authume (Jura), Authume (S. et L.), Auxonne, Avanne, Azans, La Barre, Baume, Beauvernois, Bellevesvre, Besançon, Beyne, Biarne, Blandans, Bletterans, Blye, Bonnevent, Bornay, Bosjean, Bosne, Le Bourget, Brainans, Brans, Bréry, Bresilley, Briod, Bucey-les-Gy, Burgille, Buvilly, Cesancey, Chamole, Champlitte, Champvans, La Chapelle-Saint-Quillain, Chapelle-Voland, Charentenay, Chargey-lès-Gray, La Chasnée, Chassagne (Doubs), La Chassagne, Château-Chalon, Chatenois, Chatillon, La Chaux et Moisenans, Chazoy, Chilly-le-Vignoble, Choisey, Choye, Commenailles, Conliège, La Corbière, Corcelle, Corcondray, Cosges, Courbette, Courbouzon, Courchapon, Courlans, Crançot, Crissey, Darbonnay, Desnes, Dissey, Dole, Domblans, Les Essards, Éternoz, Étrabonne, Fay-en-Montagne, Ferrières, Fétigny, Flagey, Foucherans, Fraisans, Frangy, Frontenay, Gevry, Grand'Combe-des-Bois, Grandfontaine, Granges-sur-Baume, Gredisans, Greucourt, Grozon, Grusse, Jallerange, Jonnay, Jouhe, Ladoye, Lantenne, Larnaud, Lavernay, Lavigny, La Liesme, Longwy, Lons-le-Saunier, Le Louverot, Macornay, Les Maillys, Mantry, Marnay, La Marre, Mauffans, Ménétru-le-Vignoble, Menotey, Mercey-le-Grand, Messia-sur-Sorne, Mirebel, Moirans, Moissey, Monnet-la-Ville, Monnières, Montaigu, Montain, Montjay, Montmahoux, Montmorot, Montroland, Montrond, Mont-sur-Monnet, Moutherot-les-Étrabonne, Mouthier-en-Bresse, La Muire, Nance, Nevy-sur-Seille, Nogna, Noironte, Ornans, Ougney, Pagney, Pannessières, Perrigny, Pesmes, Picarreau, Le Pin, Plasne, Poligny, Pontarlier, Pouilley-Français, Publy, Quintigny, Rainans, Rans, Regnévelle, Relans, La Résie-Saint-Martin, Revigny, Rochefort, Romain, Rotalier, Rouffange, Rye, Saillenard, Saint-Aubin, Saint-Étienne-de-Coldres, Saint-Germain-lès-Arlay, Saint-Lothain, Saint-Maur, Saint-Pierre-sous-Vadans, Saint-Vivant, Saint-Ylie, Sainte-Agnès, Salins, Sampans, Savagna, Savigny-en-Revermont, Le Sauvement, Scey-en-Varais, Sermesse, Sermu, Sottessard, Suaucourt, Le Tartre, Taxenne, Thervay, Toulouse-le-Château, Trenal, Trepot, Vadans, Vatagna, Vauvenise, Les Vaux-de-Chambly, Velesmes, Vercel, Vercia, Vers-sous-Sellières, Vevy, Villarmier, Villeneuve-sous-Pymont, Villers-Buzon, Villers-Rodin, Vincelles, Vitreux, Voiteur, Vregille.

     

    Présentation du fonds sous format textuel

     

  • Communicabilité :

    (Des documents endommagés peuvent être ponctuellement retirés de la communication, de même que tous les actes portant des sceaux. Les documents les plus anciens sont consulatbles sur autorisation de la direction.)

  • Biographie ou histoire institutionnelle :

    Brève présentation historique

    L'origine de l'abbaye de Baume est mal connue. Les fouilles archéologiques menées récemment sous le chœur actuel de l'église abbatiale rendent compte de l'occupation du site dès la fin du VIIe siècle ; la présence de plus de 1500 fragments de verres colorés attesterait l'édification d'un lieu de culte au VIIIe siècle ; Baume est mentionnée dans un acte de Lothaire II, roi de Bourgogne Cisjuranne, en 869 ; elle est alors un modeste établissement ecclésiastique, une cellula, que le roi concède à l'archevêque de Besançon Arduin, en même temps que l'abbatiola de Château-Chalon, qui désigne une petite communauté monastique. Baume est dirigé à partir de 890 par Bernon, abbé de Gigny, qui devint le premier abbé de Cluny. C'est en effet de Baume que sortiront quelques-uns des premiers moines de l'abbaye de Cluny, en 909 sous sa direction ; Odon, second abbé de Cluny, était aussi un moine de Baume-les-Messieurs. Le développement de Baume, parallèle à celui de Cluny jusqu'au milieu du XIIe siècle, amènera sous son autorité une douzaine de prieurés et un grand nombre d'églises paroissiales. Malgré deux siècles de lutte (XIIe-XIIIe s.), elle ne put échapper totalement à la domination clunisienne. Recrutant très rapidement ses membres parmi la noblesse ayant refusé la réforme de l'ordre, elle fut sécularisée en 1759 et érigée en chapitre noble.

    L'abbaye de Baume, ou plutôt les bâtiments et le site, ont fait l'objet de thèses et de colloques importants pendant les années 2000 et 2010 qui renouvellent assez profondément les connaissances sur son bâti, son architecture et son occupation dans un souci d'étude comparée avec des édifices et institutions similaires, en particulier des abbayes et prieurés clunisiens situés aujourd'hui en France, en Suisse, en Italie.

  • Inventaire en mode texte disponible :

    Inventaire du fonds 1H

    L'inventaire existant de G. Duhem est très succinct et comporte plusieurs anomalies ; néanmoins, à ce jour, il s'agit du seul inventaire utilisable, en cours de reprise dactylographique minimum et de structuration.

    • Gustave Duhem, Fonds des établissements réguliers antérieurs à 1790 (abbaye de Baume-les-Messieurs). Répertoire numérique simpe, Lons-le-Saunier, 1944 ; numérisé et consultable sur ce portail en mode image.

     

    • Dactylographie de l'inventaire de G. Duhem en l'état et structuration minimale sous Word (partie : fonds d'archives de l'abbaye) en mode texte ; les cotes relatives aux prieurés dépendant de l'abbaye seront dactylographiées ultérieurement pour compléter l'inventaire. Des améliorations dans les analyses globales (relatives à plusieurs cotes à la fois) seront aussi progressivement apportées.
  • Existence et lieu de conservation de copies :

    Copies d'érudits

    • Archives départementales du Jura.- Fonds 1F (copies de documents, le plus souvent par Bernard Prost) : 1 F 23, copie XIXe siècle du Recueil sommaire de ce qui est remarquable en l'abbaye de Baume par le grand prieur Jean d'Oncieux (1576-1578) ; 1 F 25-33, notes, copies, cartulaire factice, extraits d'inventaires sur l'abbaye de Baume ; 1 F 71, copies de fondations au prieuré de Montroland (1311 1451) ; 1 F 72, copie d'inventaire du mobilier et d'ornement du prieuré de Montroland ; 1614 ; 1 F 88, copies de donations et privilèges.

    • Bibliothèque municipale de Besançon.- Notes prises par J.-B. Béchet dans les archives de l'abbaye, déb. XIXe s. (ms. 749).
  • Existence et lieu de conservation des documents séparés du fonds :
    • Archives départementales du Doubs.- Série B, fonds du Trésor des chartes : rentes, 1365-1377 (B 505) ; rentes aux prieurés de Jouhe et Montroland, 1289-1407 (B 512) et de Saint-Vivant, 1279-1312 (B 517). Série H (elle contient soit des pièces isolées concernant l'abbaye de Baume-les-Messieurs, soit des pièces provenant le plus souvent des Parlements de Dole et de Besançon, relatives à des prieurés primitivement dépendant de cette abbaye et dont certains furent rattachés par la suite au collège des Jésuites de Dole (Jouhe, Saint-Vivant) ; la plupart de ces documents ont été démembrés des fonds des Parlements de Dole et de Besançon) : Abbaye de Baume-les-Messieurs, titres divers (notamment visites), 1162-1780 (H 63 et 2 H 1-6) ; prieuré Saint-Désiré de Lons-le-Saunier, 1601-1789 (H 68 et 30 H 1-7) ; prieuré de Montroland (titres locaux : Amange, Brussey, Chenevrey et Morogne, Chissey, Choye, Courchapon, Cugney, Étrabonne, Jallerange, Lantenne-Vertière, Marnay, Mercey-le-Grand, Le Moutherot, Pagney, Sornay, Vauboulon, Vitreux), 1406-1790 (32 H 1-76) ; prieuré de Saint-Lothain : pièces diverses, 1714-1749 (43 H 1) ; prieuré de Saint-Vivant : titres généraux, 1178-1789 (47 H 1-19), titres locaux : Champvans, Menotey, Monnières, Rainans, Saint-Vivant, Sampans, 1392-1788 (47 H 20-62) ; prieuré de Courtefontaine (72 H 1-34).

    • Bibliothèque municipale de Dole.- Cartulaire des prieurés de Jouhe et de Montroland, actes de 1318-1418, XVe-XVIe s. (ms. 138).

    • Archives municipales de Dole.- Ermite de Mont-Roland, liasse 1439 (1620-1624).
  • Bibliographie :

    Bibliographie générale

    • René Locatelli, Pierre Gresser, René Fiétier, Gérard Moyse, Jean Courtieu, L'abbaye de Baume-les-Messieurs, Lons-le-Saunier, 1978, 313 p., 32 h.-t.

    • Marie-Jeanne Roulière-Lambert, Gaëlle Jacquet (coord.), L'abbaye de Baume-les-Messieurs, Lons-le-Saunier, Centre jurassien du patrimoine, 2000 (collection Franche-Comté Itinéraires jurassiens).

    • Bernard Pontefract, Jérôme Mongreville, L'abbaye de Baume-les-Messieurs, Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France. Paris, Erti 1993.

    • Marie-Jeanne Roulière-Lambert, Sylvie Roy-Lebreton, Bernard Bichon (coord.), Baume-les-Messieurs, un bout du monde, Lons-le-Saunier, MêtaJura, 2016 (collection Franche-Comté Itinéraires jurassiens).

    • Claude Poncet, La vie à Baume-les-Messieurs de 1690 à 1790, Lons-le-Saunier, Marque-Maillard, 1981.

    • Claudine Richard, Le terrier du cellérier de Baume-les-Messieurs (1486-1489), Mémoire de maîtrise, Université de Franche-Comté, Besançon, 1977, IV-140 p. dactyl.

    • Marcel Vuillemey, « L'ermitage de saint-Aldegrin », in Travaux de la Société d'émulation du Jura, Lons-le-Saunier, 2002, p. 25-32.

    • Eliane Vergnolle, Sébastien Bully (dir.), Le « premier art roman » cent après. La construction entre Saône et Pô autour de l'an mil. Etudes comparatives. Actes du colloque international de Baume-les-Messieurs et Saint-Claude, 17-21 juin 2009. Besançon, Presses universitaires Francs-Comtoises, 2011 (Annales littéraires de l'Université de Besançon, n° 900, série « Architecture », n° 6).

    • Marie-Laure Bassi, L'abbatiale de Baume-les-Messieurs à l'époque romane : histoire d'un chantier. Thèse sous la direction de Philippe Plagnieux, Besançon, Université de Franche-Comté, 2013.

    • David Houbrechts, Christophe Perrault, Etude archéologique et dendrochronologique de la charpente du logie abbatial de l'abbaye de Baume-les-Messieurs, 2009.

    • Bernard Prost, "Les dalles funéraires de l'église abbatiale de Baume-les-Messieurs", dans Mémoires de la Société d'émulation du Jura, 1877, p. 487-584 ; "Notice sur deux inscriptions du XIIe siècle de l'ancienne église abbatiale de Baume-les-Messieurs", dans Mémoires de la Société d'émulation du Jura, 1878, p. 561-575.

    • Sandrine Roser, L'art à l'abbaye de Baume-les-Messieurs dans la première moitié du XVe siècle. Thèse de doctorat sous la direction d'Eliane Vergnolle, Besançon, Université de Franche-Comté, 2003.

    • Cécile Ullmann, Aubert Gérard, Anne Gérard-Bendele, « Le retable anversois de l'église de Baume-les-Messieurs », in Retables brabançons des XVe et XVIe siècles. Actes du colloque organisé par le Musée du Louvre les 18 et 19 mai 2001, La Documentation française, 2002, p. 615-653.

    • Marcel Bouchard, L'église Saint-Désiré à Lons-le-Saunier, Mémoire de maîtrise, Paris IV, 1972.