Archives du clergé séculier antérieures à 1790 : archevêché de Besançon, évêché et officialité de Saint-Claude, collégiales, paroisses et familiarités, chapelles.

  • Cote :

    1 G - 390 G

  • Date :

    1200-1792

  • Présentation détaillée :

    Présentation succincte de la série G

    La série G des Archives du Jura comprend une liasse concernant l'archevêché de Besançon (G 1), les archives de l'évêché de Saint-Claude (G 2-71 et G 2079-2103), celles des églises collégiales (G 72-2009, qui constituent les fonds 4-12 G) et enfin celles des églises paroissiales (cotation provisoire: 13-379 G), auxquelles se mêlent des archives de chapelles ainsi que de confréries qui ont leur place théorique en 2 E.

    Si les archives de l'évêché de Saint-Claude sont peu nombreuses en raison du petit nombre d'années de son activité avant la Révolution, la série G du Jura se singularise par la richesse des fonds de ses collégiales, familiarités et paroisses, témoignant notamment de la vitalité de ces institutions religieuses au sein des villes et communautés d'habitants et de l'insertion de leurs membres au sein de la population.

    Voir laprésentation générale en mode texte

  • Modalités d'entrée :

    Ces fonds sont entrés aux Archives départementales par séquestres révolutionnaires prononcé en 1790 (nationalisation des biens du clergé) et saisies réalisées à partir de 1792-1793. Ils font d'encore l'objet de compléments, principalement à l'occasion de dépôts communaux ou de versement de fonds de fabriques paroissiales, mais aussi d'entrées d'archives privées.

  • Biographie ou histoire institutionnelle :

    Géographie ecclésiastique

    La plus grande partie du territoire de l'actuel département du Jura dépendait du diocèse de Besançon (décanats de Dole, de Neublans, de Lons-le-Saunier et de la Montagne). Sa partie méridionale relevait de celui de Lyon, jusqu'à l'érection du diocèse de Saint-Claude en 1742, qui dès lors, outre les paroisses de la Terre de Saint-Claude, comprit les autres paroisses qui dépendaient jusqu'alors du diocèse de Lyon.

  • Mode de classement des documents :

    Etat du classement de la série G

    Les fonds séculiers ont d'abord été cotés en une seule série continue G par petits paquets, et ce n'est que tardivement que les documents nouvellement entrés ou identifiés et sortis d'autres fonds ont été cotés en suppléments par fonds (4 G, 5 G etc.), sans classement véritable. La reprise de la cotation complète des fonds de la série G se fait progressivement, au fur et à mesure du classement des fonds de cette série à ce jour encore dépourvus de tout instrument de recherche, ou des compléments sommairement inventoriés.

    L'inventaire sommaire imprimé de Bernard Prost et alii de la série G (fonds 1 G - 11 G) est le principal et très précieux instrument de recherche de la série G ; il a été complété par des inventaires et récolements manuscrits ou dactylographiés qui sont à reprendre pour beaucoup d'entre eux. Voir le détail à chaque fonds de la série G.

  • Bibliographie :

    Orientation bibliographique succincte

    • A. BAUDRILLART, A. VOGT et U. ROUZIES, Dictionnaire d'histoire et de géographie ecclésiastiques , Paris, 1909 - en cours.

    • A. FLICHE et V. MARTIN, Histoire de l'église depuis les origines jusqu'à nos jours , 21 volumes parus, Paris, Bloud et Gay, 1937-1960.

    • J.-M. MAYEUR, Ch. PIETRI, A. VAUCHEZ et M. VENARD, Histoire du christianisme , Paris, Desclée-Fayard, 1990 - en cours (14 vol. annoncés).

    • L. LOYE, Histoire de l'église de Besançon , Besançon, 1901-1903, 6 vol.

    • M. REY dir., Les diocèses de Besançon et de Saint-Claude , Paris, Beauchesne, 1977, 317 p.

    • J.-F.-N. RICHARD, Histoire des diocèses de Besançon et de Saint-Claude , Besançon, 1847-1851, 3 vol.