Acte par lequel Pierre Prélat, de Marnoz, déclare que si le prix de la vente de sa vigne à Pierre Quanteau est inférieur à 10 émines d'avoine, une mesure de pois et 30 seilles de vin, la vente doit être résiliée, car il aurait été trompé chez le notaire (24 mars 1699). Cession d'une rente de 120 francs en capital sur Anatoile Prélat de Couretaine aux religieux de Château, par Pierre Monnier, de Salins (1708). Mandements de debitis délivrés aux religieux de Château en la cour de Besançon en 1746 et en 1768. Réponse des religieux de Château au sujet des impositions mises le 21 décembre 1747, sur leurs vignes de Marnoz. Copie de l'ordonnance de l'intendant qui déclare que les vignes dites au Palorizet, à la Rivière, à la Baronne, à la Plante d'en Haut et le Calice appartenant aux religieux de Château, ne pourront être imposées lorsque ces derniers les feront valoir par eux-mêmes (31 mars 1769). Ordonnance de l'intendant en faveur des religieux de Château contre les habitants et communauté de Bracon, qui prétendaient imposer leurs vignes (1769). Saisie des récoltes dans les propriétés appartenant aux religieux sur le territoire d'Aiglepierre (1780). Vente du bois dit la Corne-aux-Moines, contenant 24 arpents 26 perches, faite par les religieux de Château à Gandin, de Salins, moyennant 1,500 francs (1785). Taxe des vins dus aux religieux de Château en 1786, à Couretaine.