Acte de la fondation de la chapelle de Saint-André, Saint-Laurent et des Onze mille Vierges dans l'église paroissiale de Château-Châlon par messire Regnaud, dit l'Epée, écuyer. Citation de l'official de la cour de Besançon appelant le sieur Charreton d'Arlay, écuyer, à s'entendre condamné à céder un pré qu'il détient au territoire de Ruffey, au lieu dit territoire de l'Ile Perron, au sieur Bouleret, chapelain de la chapelle de l'Epée. Donation aux Oratoriens de Poligny de la collation de la chapelle de l'Epée, par les sieurs de Prépavin et de Rosay. Institutions et prises de possession comme chapelains de la chapelle de l'Epée par les RR.PP. de Buttler, Senaut, Mathurin, Courcelle, Daloz, Egenot, Sauve, Moisset.