Être bibliothécaire aux Archives

 

           Livres grand format (plus de 36cm de haut),

classés en bibliothèque (Arch. dép. Jura, cl. C. Mars)

 

 

 

 Le plus ancien ouvrage imprimé de la biliothèque

Les Coutumes du comté de Bourgogne, 1547

(Arch. dép. Jura, cl. C. Mars)

 

 

 

Etagères de rangement horizontal des journaux, en boîtes

sur mesure (Arch. Dép. Jura, cl. C. Mars)

 

 

 

 

Gérer la bibliothèque administrative et historique des Archives nécessite l’emploi d’une personne spécialisée en ce domaine. Il s’agit tout d’abord d’acquérir de nouveaux ouvrages, suivre les abonnements et veiller à en souscrire de nouveaux le cas échéant. Les choix sont évidemment orientés par les spécialités inhérentes aux Archives : histoire locale, départementale, régionale, nationale et des pays voisins avec des degrés divers d’investissement ; sciences auxiliaires de l’histoire (archéologie, sigillographie…) ; publications officielles (Journal officiel…) et littérature administrative ; presse locale ; périodiques locaux, au titre du dépôt légal des imprimeurs jusqu’en 2014 puis à titre conservatoire (bulletins paroissiaux et communaux…) ; ouvrages relatifs à des secteurs d’activités présents et passés du département. La recherche d’ouvrages anciens ou épuisés fait aussi partie du travail du bibliothécaire.

 

Le bibliothécaire est chargé du catalogage des ouvrages. Il s’agit, une fois les documents arrivés, de les doter d’une courte notice descriptive indiquant principalement nom d’auteur, titre, éditeur, pagination, et bien sûr cote qui permettra de les repérer ensuite sur les rayons de notre bibliothèque et de les demander en consultation en salle. Ces notices sont établies selon des normes bibliographiques nationales et internationales appliquées en toute bibliothèque. Les ouvrages sont ensuite indexés aux lieux, édifices, personnalités et organismes concernés et aussi au nom des auteurs pour faciliter la recherche.

Le bibliothécaire rédige désormais les notices et indexe les ouvrages sous forme informatique et mène parallèlement l’informatisation des anciens catalogues papiers (fichiers). Aux Archives du Jura, le catalogue informatisé des périodiques et de presque toutes les monographies est opérationnel tandis qu’en salle de lecture, les chercheurs continuent d’avoir aussi accès aux fichiers papiers.

 

L’enrichissement de la bibliothèque est lié à celui des fonds et de leurs instruments de recherche. De fait, le bibliothécaire assume aussi une fonction de documentaliste. Il est associé à ses collègues archivistes lors des classements des fonds d’archives pour fournir des bibliographies de travail ou à publier et acquérir des ouvrages liés au fonds classés. C’est aussi lui qui effectue des recherches sur les périodiques ou les ouvrages à la demande de chercheurs. Lors de la préparation d’exposition ou de publication par les Archives, il complète les acquisitions d’ouvrages indispensables à la présentation de l’objet ou correspondant aux ouvrages de référence cités dans les bibliographies mises à disposition du public.

 

La bibliothèque des Archives du Jura est dépositaire depuis 2013 de la réserve bibliophilique constituée par les Présidents du Conseil général et le directeur de la bibliothèque départementale de prêt dans les années 1970 et 1980 ; il s’agit d’ouvrages tirés à faibles tirages sur la Franche-Comté et le Jura ou écrits, reliés, illustrés par des Jurassiens.

 

La bibliothèque des Archives ne vit pas isolée. Depuis 2008, une grande partie de son catalogue informatisé est disponible sur le réseau jurassien Jumel39. Le bibliothécaire assure périodiquement la bascule des nouvelles notices vers le portail commun en collaboration avec ses collègues du réseau.

 

Les lieux d'activité du bibliothécaire

 

Le bibliothécaire du Jura travaille surtout dans son bureau mais dispose de magasins ou de rayonnages spécifiques, parmi les magasins d’archives, pour ranger les livres d’une part, les périodiques d’autre part, et enfin les grandes collections d’imprimés officiels et la presse locale.

 

Quelques données du Jura


En moyenne, la bibliothèque des Archives s’enrichit chaque année entre 10 et 12 mètres de livres (monographies et périodiques), de presse locale et d’imprimés officiels. Cet enrichissement et la reprise des anciens fichiers papier de la bibliothèque donnent lieu à l’établissement ou au complément de 1000 à 2000 notices de catalogue informatisé par an.

 

Archives départementales du Jura, 2016©