Faire l’histoire de sa commune aux Archives

 

Montmorot : la mairie et les écoles (Arch. dép. Jura, 14 Fi 6577)

 

 

Les Archives départementales disposent de plusieurs sources pour aborder l’histoire d’une commune.

 

Archives communales

 

La source principale pour effectuer des recherches sur une commune reste les archives communales. Pour les communes de moins de 2000 habitants, vous retrouvez les fonds d’archives aux Archives départementales, sauf cas exceptionnel de dérogation pour leur conservation en mairie, dans notre sous-série 5 E. En effet, depuis la loi du 21 décembre 1970, ces communes sont tenues de déposer leurs archives de plus de cent ans aux Archives départementales.

Lien vers le Cadre de classement

 

Pour les communes de plus de 2000 habitants, il convient de se déplacer en mairie pour la consultation. Cependant, ces communes ont également la possibilité de déposer leurs archives aux Archives départementales si elles le souhaitent et c’est le cas de plusieurs communes jurassiennes. A ce titre, les fonds communaux d’Arbois, Poligny, Salins, Saint-Amour, Moirans-en-Montagne, Lons-le-Saunier, Damparis, Tavaux, Montmorot, et Saint-Lupicin sont conservés aux Archives départementales. En ce qui concerne Arbois, Poligny, Salins, Saint-Amour et Moirans-en-Montagne, il s’agit uniquement du fonds ancien qui couvre la période antérieure à 1790. Pour Lons-le-Saunier, le fonds ancien se trouve aux Archives départementales ainsi qu’une petite partie du fonds moderne (les premiers registres de délibérations principalement).

Lien vers le Cadre de classement

 

Les fonds communaux conservés aux Archives départementales sont classés selon le cadre de classement des archives communales de 1926 qui s’articule autour de deux grandes parties : le fonds ancien avec les archives antérieures à 1790, quand il existe, et le fonds moderne avec les archives postérieures à 1790. Chaque partie aborde différentes thématiques qui regroupent l’ensemble des compétences communales. Pour les fonds modernes, on y retrouve les registres des délibérations du conseil municipal qui sont une source importante pour avoir une chronologie complète des différents projets réalisés et des évènements qui ont rythmé la vie de la commune. Cependant, ces registres ne sont pas une source exhaustive et d’autres parties du cadre de classement des archives communales permettent d’obtenir des informations plus détaillées sur l’agriculture, la gestion forestière, la construction d’édifices publics, la voirie, l’instruction publique, les finances communales et les affaires militaires.


Sources complémentaires aux Archives départementales

 

En complément des archives communales, de nombreuses sources complémentaires sont disponibles aux Archives départementales dans les fonds des services administratifs du département et de la Préfecture.

 

On en retrouve plus particulièrement dans la série O qui concerne l’administration communale et qui est composée de dossiers provenant du bureau des affaires communales de la préfecture, du conseil de préfecture, de la trésorerie générale et du service vicinal. La série M, quant à elle, peut apporter des informations sur les élections, la population et l’agriculture. La série S qui concerne les travaux publics peut également apporter des informations importantes pour une recherche sur la voirie, les chemins de fer ou les cours d’eau. De plus, la série T offre de précieux renseignements sur l’instruction publique avec les dossiers d’instituteurs, les registres matricules et d’appel journalier. Enfin la sous-série 3P qui se rapporte au cadastre permet de consulter les plans du cadastre dit napoléonien ainsi que les états de sections et les matrices des propriétés bâties et non bâties.

Lien vers le formulaire de recherche

 

Avant 1790, il convient de rechercher des sources complémentaires dans les archives anciennes et plus particulièrement dans le fonds de l’intendance de Franche-Comté et de ses subdélégations (série C).

Lien vers le Cadre de classement


Ressources Iconographique

 

Il y a également de nombreuses sources iconographiques dans nos fonds figurés. Le fonds de cartes postales (7 Fi) par exemple permet de retrouver de nombreuses prises de vues de beaucoup de communes du Jura.

Lien vers le Cadre de classement

 

Le fonds photographique Martelet , propriété de la commune de Nozeroy, constitué de 17 576 plaques de verre offre des vues où sont immortalisés les évènements marquants de la ville de Nozeroy et de nombreuses localités de son canton.

Lien vers le formulaire de recherche


Ressources bibliographiques

 

Plusieurs ouvrages répertoriés dans la bibliothèque des Archives ou dans les usuels peuvent concerner la commune ciblée et permettent d’avoir une première approche de l’histoire de celle-ci.

Lien vers le formulaire de recherche

 

 

De plus, il demeure utile de recourir aux deux dictionnaires toponymiques que sont le Dictionnaire géographique, historique et statistique des communes de la Franche-Comté et des hameaux qui en dépendent, classés par département. Département du Jura, par Alphonse Rousset et le Dictionnaire historique, géographique et statistique du département par Adrien Melcot.

Lien vers le formulaire de recherche

 

Archives départementales du Jura, février 2017©