Du Japon à la forêt de Chaux
Le 09/03/2018 à 09h20 par les Archives départementales du Jura
Résumé

Depuis plusieurs années Monsieur Furuido, chercheur au Laboratoire de politique forestière de l’université de Tokyo, revient régulièrement dans le Jura afin de faire des recherches sur la gestion forestière de la forêt de Chaux. Nous avons eu le plaisir de l’accueillir à nouveau la semaine dernière en salle de lecture.

La première visite de Monsieur Hiromichi Furuido aux Archives du Jura remonte à 2012 même s’il avait déjà séjourné en France dans la région de Nancy au début des années 2000 puis entre le Doubs et le Jura en 2007.

Accompagné de Monsieur Tatshiko Sakamoto, maître de conférence en sciences historiques, il s’est intéressé au statut des gardes forestiers au 19e siècle après la mise en application du Code forestier de 1827. Aux gardes domaniaux (dirigés par l’Administration forestière) s’ajoutaient aussi des gardes communaux qui étaient autorisés par l’Etat avant la domanialisation de ces fonctionnaires à partir de 1919. Monsieur Furuido a étudié l’évolution de leur statut dans le cadre de la forêt de Chaux en consultant notamment les dossiers individuels des gardes conservés dans le fonds de l’Administration des Eaux-et-Forêts, inspection de Dole (en cours de classement).

 

 

Messieurs Furuido et Sakamoto sont revenus en 2014 afin de poursuivre leurs recherches sur les gardes forestiers mais aussi pour s’intéresser aux délits forestiers commis plus particulièrement dans le secteur de Courtefontaine. Ce lieu a été déterminé en raison du choix fait par le chercheur japonais de suivre la carrière du garde forestier Barbaux. Cette visite aux Archives du Jura a été l’occasion pour eux de se déplacer à nouveau en forêt de Chaux. Leur première découverte des lieux en 2007 leur avait permis de rencontrer des représentants de l’Office national des forêts. A cette occasion, Monsieur Jean-Claude Charnoz –conférencier à l’université ouverte de Franche-Comté - était leur guide et leur avait fait bénéficier de ses connaissances historiques. Il a aussi pu leur parler des droits d’usages des villages riverains de la forêt de Chaux et de leur cantonnement, dont les difficultés d’application ont donné lieu à des procès.

 

 

Cette année, nous avons fait la connaissance d’un troisième chercheur, cette fois-ci de l’université de Hosei (près de Tokyo), qui accompagnait Messieurs Furuido et Sakamoto. Professeur en sciences juridiques, Monsieur Koketsu a consulté plus particulièrement des documents sur la création des fruitières de fromage mais aussi sur les fruitières vinicoles dont il ignorait l’existence.

Toujours intéressé par les délits forestiers, Monsieur Furuido a parcouru les registres des actes correctionnels du tribunal de première instance de Dole. Il a aussi pu découvrir les archives anciennes (avant 1789) concernant la forêt de Chaux dont le grand plan de la forêt royale de 1720, dressé par le géomètre arpenteur Dausse, de la Maîtrise de Dole. Ces trois chercheurs ont été impressionnés par le format et la beauté de ce plan, qui cependant doit être restauré.

Une visite de nos bâtiments avec la découverte de l’atelier de reliure-restauration ainsi que des lieux de conservation des documents a achevé leur séjour parmi nous.

 

 

Après avoir donné une conférence à l’association de l’économie forestière en 2014 et publié un article avec Tatshiko Sakamoto (1) (en japonais) en 2013 (« A Record of a research trip at the Departemental Archive of Jura, France », journal « The Tochigi Journal of Japenese History », Br 4467), Monsieur Hiromichi Furuido nous a promis d’écrire prochainement un nouvel article sur la forêt de Chaux. Espérons que celui-ci puisse être rédigé en anglais afin que nous puissions en prendre connaissance. A l’exception de Mori qui signifie forêt, notre maîtrise du japonais est au plus bas !

 

 

 


(1) Par ailleurs, le chercheur a fait don, pour notre bibliothèque, d’une autre publication (en japonais) intitulée “Activities of Hayashimetsuke (officials) in Shinano Province Takashima Clan at the Beginning of Meiji Era [Activités des officiers (forestiers) dans la province de Shinano au début de l'ère Meiji], Tochigi Shigaku n° 28 ; mars 2014 (Br 4534).

 

 
Partagez cet article
Billets proches

Aucun billet trouvé