Le service éducatif des Archives

 

 

 

Le service éducatif des Archives départementales du Jura existe depuis 1975. Il est animé par un enseignant chargé de mission de l’Education Nationale, qui est actuellement Emmanuel Pauly, professeur d’histoire-géographie au collège Saint-Exupéry à Lons-le-Saunier.

 

Monsieur Pauly assure une permanence aux Archives départementales du Jura tous les jeudi matin (hors vacances scolaires) de 8h30 à 12h. L’accueil des classes est programmé ce jour-là après concertation avec les enseignants qui doivent, au préalable, prendre rendez-vous avec Monsieur Pauly afin de préparer leur séance de travail.

 

Le service éducatif s’adresse aux classes du Premier et du Second degré qui sont accueillies dans une salle spacieuse pourvue d’une trentaine de places. Les séances de travail sont adaptées au projet pédagogique de l’enseignant et à l’âge des enfants.

 

Les missions du service éducatif :

 

- Soutien aux enseignants dans la réalisation de leurs projets pédagogiques et mise à disposition de sources historiques dans un contexte local

 

- Accueil de classes et préparation de séances de travail sur documents issus des fonds des Archives départementales

 

- Visite possible du service avec présentation des différents métiers et découverte des ateliers de photographie, de reliure-restauration et de conditionnement ainsi que d’un magasin d’archives.

 

- Participation aux projets de publication des services éducatifs de Franche-Comté (consultez la publication du thème 2016 : les Trente glorieuses)

 

- Contribution pour le Concours national de la Résistance et de la Déportation

 

Pour plus d’information

 

Visitez le site du service éducatif (CDDP du Jura) : http://www.cndp.fr/crdp-besancon/index.php?id=1449

Consultez la liste des documents pédagogiques en vente aux Archives du Jura.

 

 


Petit historique des services éducatifs

 

Officiellement, depuis une circulaire de 1912 de la Direction des Archives de France, qui fut à l'origine des leçons d'histoire dispensées par les archivistes départementaux aux futurs instituteurs, un lien existe entre l'enseignement et les conservateurs des archives. Les archivistes ont les premiers fait un pas en direction des professeurs, puis à l'inverse, ils ont accueilli dans leurs services maîtres et élèves, invités à venir étudier les originaux d'archives. Les Archives nationales fondèrent leur propre service éducatif dès 1950. En 1985, l'ensemble des départements put bénéficier de l'activité permanente d'un ou de plusieurs professeurs.

 

Fondamentalement, il s'est agi de mettre en rapport l'histoire locale et l'histoire nationale telle qu'elle est enseignée dans les programmes. Les professeurs ont recours pour cela à des visites de dépôts d'archives, mais aussi à des séances de travail sur documents, choisis en fonction d'un thème ou de l'étude d'une période.

 

Par le biais de l'initiation à l'Histoire par les documents d'archives, les professeurs de services éducatifs poursuivent patiemment un travail que certaines expositions contribuent à rendre plus visible. Ils travaillent aussi, dans le prolongement naturel des recherches qui préparent leurs visites, à l'élaboration d'un corpus impressionnant de publications, véritables ouvrages d'histoire locale dont l'audience peut dépasser assez largement le jeune public ou celui des lecteurs fréquentant les services d'archives. Ces pochettes pédagogiques portent sur des thèmes variés : vie quotidienne, période des deux guerres mondiales, Révolution française, histoire du syndicalisme.