Accueil d'une classe

Préparation avec l'enseignant

 

L’accueil d’une classe aux Archives du Jura doit obligatoirement être préparé en amont avec l’enseignant. Ce rendez-vous préparatoire permet de :

 

- Cibler le projet : l’échange avec l’enseignant permettra d’affiner et/ou d’élargir les possibilités d’études avec une variété de fonds accessibles (préfecture, archives communales, fonds privés…) et de supports (lettres, journaux, cartes postales, plans…).

 

- Choisir les sources d’archives en fonction de l’âge des élèves : une séance de travail sur un même sujet ne sera pas abordée d’une façon identique entre une classe de primaire et un groupe d’élèves de collège et de lycée. Les sources iconographiques, les documents tels que les recensements de la population seront plus facilement exploitables par les plus jeunes. Les collégiens et les lycéens auront accès à des documents plus complexes qui nécessiteront une analyse et un sens critique de leur part.

 

- Préparer la séance d’étude des documents d’archives : définir et concevoir un support de travail (un questionnaire…) et préparer les reproductions des documents utilisés lors de la séance (photocopies A4 ou A3 et/ou reproductions couleur réalisées par l’atelier photographique des Archives du Jura).

 

- Envisager une visite des locaux des Archives du Jura : celleci n’est pas obligatoire mais elle peut être programmée lors du déplacement à Montmorot afin de faire connaître les missions et les différents métiers liés aux archives.

 

- S’informer des modalités pratiques d’organisation : le déplacement aux Archives peut être financé dans le cadre d’une opération culturelle (subventions attribuées par le Conseil départemental du Jura, le Conseil régional de BourgogneFranche-Comté ou par la mairie).

Pour plus d’informations concernant les collèges, contactez le service Culture du Conseil départemental du Jura (03 84 87 33 00)

 

La séance de travail aux Archives peut aussi s’intégrer dans le projet culturel de l’établissement scolaire. Renseignez-vous auprès de votre chef d’établissement.

 

Par ailleurs, il est possible d’envisager l’accueil des élèves pour le repas du midi au sein d’un établissement scolaire de Lons-le-Saunier. Pour des raisons de proximité, le collège Rouget de Lisle serait à priori le mieux situé. Pensez à prévoir en amont cette possibilité avec votre gestionnaire afin qu’un accord puisse intervenir entre les deux établissements.

 


Le jour J

 

Les élèves sont accueillis dans la salle du service éducatif et sont placés par groupes de travail en fonction de la répartition définie par l’enseignant. Très souvent les tables sont disposées par groupe de quatre afin de faciliter le travail et l’échange entre les élèves.

 

Une séance de travail aux Archives du Jura

 

L’accueil d’une classe se déroule généralement de la manière suivante :

- Une présentation générale des Archives du Jura : avec la description des bâtiments, des métiers et des missions (15 mn). Cette intervention du professeur du service éducatif s’accompagne d’un diaporama et les élèves sont invités à participer à cet échange.

 

- Un travail sur les documents/une visite du service : si les élèves sont peu nombreux (au maximum 15), une visite des bâtiments pourra être programmée à l’issue de la séance de travail. Dans le cas d’une classe nombreuse avec le choix d’une visite des locaux des Archives, les élèves seront divisés en deux groupes dont l’un travaille sur documents pendant que l’autre groupe se déplace dans les bâtiments (45 mn1 heure) et viceversa à l’issue de ce délai. Les élèves découvrent les ateliers (photographie, reliure-restauration et conditionnement) avec les explications des professionnels des archives. Ils parcourent ensuite des magasins d’archives dans l’ancien bâtiment (avec des rayonnages fixes) puis dans l’extension du bâtiment du début de l’année 2000 (rayonnages mobiles). En fin de séance, les élèves sont invités à faire le point sur leurs travaux ainsi que sur leurs impressions ou questions relatives aux missions ou métiers des Archives.

 

 

Présentation des thématiques pédagogiques

 

Les Archives du Jura ne proposent pas d’ateliers « clé en main » mais le service éducatif construit une séance de travail avec l’enseignant en fonction de son projet pédagogique. Les périodes historiques (Moyen-Âge, Révolution française…) sont étudiées à travers les archives jurassiennes mais aussi des sujets transversaux tels que l’étude du patrimoine (édifices publics, industriels et religieux) ou bien l’évolution des paysages.

 


Quelques exemples de thématiques abordées

 

- Mon « village » : avec l’étude du patrimoine architectural (mairie-école, église, lavoir, fontaines, monument aux morts…), sur la vie de l’écolier autrefois (registres d’appel, cahiers d’écoliers…), sur les habitants (recensements de la population, registres matricules militaires…), et sur les paysages ainsi que sur l’activité économique (le cadastre, les statistiques agricoles, l’exploitation forestière…).

 

 

- L’étude de la calligraphie et de l’enluminure médiévale : les Archives du Jura possède des fonds médiévaux intéressants (abbayes de SaintPierre de Baume-les-Messieurs, de Saint-Claude…) pour l’étude de la calligraphie et de l’enluminure médiévales. Les élèves que nous recevons - dont ceux ayant opté pour l’option latin - étudient :

- l’évolution de l’écriture (la caroline ou écriture carolingienne,

les écritures gothique ou cursive),

- l’évolution des supports (du parchemin vers le papier),

- l’évolution des enluminures (lettrines, peinture ou dessin).

 

 

 

- L’étude d’un thème d’actualité : depuis 2014, le service éducatif a été sollicité pour des séances de travail autour du Centenaire de la Première Guerre mondiale.

Le lycée de Morez est venu en 2017 travailler sur le rôle des femmes durant le conflit tandis que l’ENIL Bio de Poligny s’est intéressé plus particulièrement à l’année 1917 dans le cadre du projet « Classe des transmissions à propos de 1917 », projet sélectionné par le ministère des Armées afin de participer à l’action nationale « Héritiers de la mémoire ».

 

En 2016, les élèves de l’école primaire de Macornay sont venus étudier les archives relatives à la vie d’un poilu originaire de la commune dans le cadre de leur participation au Concours national des Petits artistes de la Mémoire par l’Office national des anciens combattants (ONAC). Ils ont pu étudier des documents relatifs à la vie de Léon Guillot, pisciculteur de métier et poète, décédé le 20 mai 1915 dans la région des Hauts-de-Meuse à l’attaque de la Maison Blanche (carnet de poilu).

 

 

 

 

 

- La participation au Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) :

le service éducatif a contribué à la réalisation de brochures en collaboration avec les autres services éducatifs de Franche-Comté ainsi qu’avec le musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon.

 

Chaque année, des collégiens et lycéens sont accueillis aux Archives du Jura afin d’étudier des archives relatives au thème sélectionné pour chaque édition.

En 2018, des classes du lycée Jean-Michel et des collèges Rouget de Lisle de Lons-le-Saunier et des Louataux de Champagnole ont travaillé sur le thème de la résistance intérieure (recherche de documents sur l’engagement du résistant André Dole…).

 

Retrouvez toutes les informations sur l’organisation générale du concours national pour l’année en cours.

 

 


En classe

 

La séance de découverte des documents d’archives pourra se prolonger grâce aux reproductions de documents mis à la disposition des enseignants par le service éducatif afin de finaliser leur projet (édition d’un livret, présentation d’un exposé, réalisation d’un support informatique ou sur internet…). De même, ils pourront disposer d’autres sources en consultant les publications du service éducatif.

 

Si une séance de travail aux Archives du Jura ne peut être programmée, les enseignants ont la possibilité de s’appuyer sur le diaporama ainsi que sur la visite virtuelle pour les enfants afin de bénéficier d’une présentation générale du service. Les publications du service éducatif ainsi que les panneaux des expositions virtuelles sont par ailleurs à leur disposition (consultation ou emprunt des expositions [voir les modalités de prêt]).